Daphnis et Églé et La Naissance d’Osiris : deux titres peu connus, deux oeuvres ayant rarement été montées. Par rapport aux formidables tragédies lyriques de Rameau, on pourrait être tenté de n’y voir que des divertissements sans consistance mais, à y regarder de plus près, elles révèlent un monde plein de charme, d’humanité, de sensualité et de grâce.

 

 

Ces pièces n’ont pas été composées pour les salles d’opéra de Paris mais pour les représentations privées, plus intimes, destinées à la cour à Fontainebleau. Loin du regard implacable des critiques parisiens dans une période où le tumulte de la querelle des Bouffons agitait la scène musicale, Rameau a pu s’essayer à d’autres styles européens. Une grande liberté émane alors de ces partitions, dans lesquelles Rameau explore à sa façon la diversité culturelle du siècle des Lumières.

 

 

JEAN-PHILIPPE RAMEAU

 

RAMEAU, MAÎTRE À DANSER: DAPHNIS & EGLÉ - LA NAISSANCE D’OSIRIS

Les Arts Florissants

William Christie, Sophie Daneman, Françoise Denieau

 

> VOIR LE DVD SUR OUTHERE MUSIC

Conception & Design : P319

Photos : Nemo Perier Stefanovitch, Vincent Pontet

Hébergement : WIX

Tous les éléments de ce site sont protégés par les droits sur la propriété intellectuelle. La reproduction de tout ou partie de ce site sur un support quel qu’il soit (papier, numérique…) est formellement interdite sans l’autorisation écrite préalable de l’éditeur du site.